PATRICK GILBERT - ARTISTE PEINTRE SCULPTEUR
PATRICK GILBERT - ARTISTE PEINTRE SCULPTEUR

Actualités :

 

N'hésitez à me rejoindre sur ma page Facebook : Patrick Gilbert

Aussi loin que je puisse remonter dans ma mémoire, il m’apparait que le dessin a fait partie de ma vie quasiment au quotidien. Si mes souvenirs de réalisation de l’homme têtard sont imprécis, j’ai la vision précise de celle des personnages de Disney : Mickey Mouse, Donald, Goofy (qui deviendra Dingo) que je réalisais sans hésitation, chose que je pourrai faire encore aujourd’hui avec la même dextérité si la fantaisie m’en prenait.

 

La scolarité aidant, mon petit talent balbutiant s’est orienté vers les portraits plus ou moins caricaturaux des professeurs et autres personnalités politiques et sportives familières des médias de l’époque c'est-à-dire essentiellement les journaux. Cela m’a valu de la part de mes copains de classe le sobriquet de « l’artiste », sobriquet dont je m’enorgueillissais et cela m’a valu aussi la validation par le corps professoral puisque les premiers prix de dessin succédaient aux premiers prix jusqu’à être présenté au Concours Général sans en avoir été prévenu, ni préparé d’où un résultat final décevant.

 

Au baccalauréat le dessin, matière à options m’a permis d’avoir 19 sur 20.

 
C’est d’ailleurs, la seule matière où j’ai brillé. Fort de ce petit succès, j’ai un instant imaginé en faire mon métier ce que mon professeur de dessin de l’époque m’a formellement déconseillé compte tenu de son vécu. Je l’ai écouté et j’ai opté pour la médecine où j’ai réussi. Lors de mes études supérieures, ma pratique du dessin m’a beaucoup aidé notamment en anatomie où j’ai pu obtenir de très bonnes notes avec de simples dessins sans textes descriptifs. C’était peu conseillé à priori mais j’ai pris le risque avec succès.

 

J’ai, une fois mon diplôme en poche, mis en sommeil mon activité graphique pour me pencher sur l’Humain douloureux et malade pendant de nombreuses années, l’activité libérale 24 heures sur 24 étant difficilement compatible avec une pratique artistique régulière et de qualité.

 

Ayant opté vers la quarantaine pour une activité médicale salariée, j’ai repris mes activités picturales en fréquentant les cours du soir pour adultes à l’école des Beaux Arts de Dunkerque. J’y ai découvert la troisième dimension, je veux dire par là la sculpture modelage.Ce fut une révélation. Depuis, je n’ai pas cessé. Visites de musée, livres, cours du soir, adhésion et participation à des associations d’artistes amateurs m’ont permis de progresser dans mes démarches , validées par mon entourage et par le public auquel je me suis confronté lors des expositions.

 

Aujourd’hui, disposant d’une relative maitrise technique et d’un emploi du temps plus souple, la retraite aidant, j’aspire à poursuivre cette voie enrichissante et à faire partager mes créations, mon savoir faire et mon savoir être nettement amélioré par la pratique artistique. L’art, l’amour et la connaissance renouvelée sont à mon sens les meilleurs remèdes que nous ayons expérimentés pour faire face au temps qui passe et qui nous emmène irrémédiablement vers l’issue fatale et dramatique.

Peintures

A travers quelques unes de mes oeuvres, venez découvrir ma palette artistique...

Sculptures

Retrouvez une sélection de sculptures travaillées avec le plus grand soin...

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Patrick Gilbert